Titre

The Thief of Bagdad

alias Der Dieb von Bagdad
Auteur Thorsten Gimmler  
Éditeur Queen Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2007
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Mécanisme combinaisons
Thèmes Orient, Perse, Arabie
Emplacements étagères du rayon T, jeu commençant par T, rayon T
Spiel des Jahres Sélectionné 2007
Site officiel
Règle du jeu
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Der Dieb von Bagdad, dont la version française s'appelle The Thief of Bagdad (Le Voleur de Bagdad en français), ne laisse pas les critiques ludiques indifférents : on l'adule ou on l'abhorre.

Le matériel, de toute beauté, engage bien à en faire une partie. Les règles, comme à l'habitude chez Queen Games, sont limpides. C'est donc avec facilité qu'on s'installe dans le jeu.

Le mécanisme général est assez classique : on joue des cartes, qui permettent de faire certaines actions, puis on en repioche trois. La liberté d'action est très grande puisque le joueur, à son tour, peut effectuer autant d'actions que ses cartes le lui permettent. Il est toutefois limité, ce qui est important, à trois actions affectant des voleurs.

L'idée est de parvenir le premier à voler un nombre de coffres déterminé par le nombre de joueurs. L'interaction est importante, et on découvre rapidement des petites combinaisons pour tirer le meilleur parti des cartes tirées au hasard. La partie est courte et tendue, la victoire tenant parfois à pas grand-chose.

Je ne jouerai certainement pas tous les jours au Voleur de Bagdad, mais je n'en refuserai pas une partie de temps à autre. Sans être indispensable, le jeu est agréable, facile à expliquer et d'une durée raisonnable, ce qui en fait un titre idéal pour une fin de soirée.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
16 mai 2010