Titre

Le Tour du monde en 80 jours

alias In 80 Tagen um die Welt
Auteur Michael Rieneck  
Éditeurs Kosmos  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

University Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2005
Joueurs 2 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 1 h
Mécanismes chrono-succession, course, points d’action
Thèmes animaux, animaux sauvages, éléphants, Jules Verne, littérature, montgolfières, ballons, planisphère, transports, voies ferrées
Emplacements étagères du rayon T, jeu commençant par T, rayon T
Deutscher Spiele Preis 6e Prix 2005
Spiel des Jahres Sélectionné 2005
Règle du jeu
Résumé
Ressources


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Jeux à thème


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Le Repaire des jeux


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Le Tour du monde en 80 jours – In 80 Tagen um die Welt – est un jeu familial. Sur le thème des aventures de Phileas Fogg et de sa course autour du monde, Kosmos nous propose un jeu où l'astuce et le hasard vont déterminer le vainqueur. En fait, surtout le hasard !

Il y a plusieurs mécanismes intéressants dans la règle. En particulier, le but n'est pas d'arriver le premier à Londres, mais d'être le plus économe en jours de voyage parmi les premiers à rejoindre Londres. Pour économiser les jours de voyage, il est intéressant de réunir des cartes identiques, qui font économiser beaucoup de jours. On peut aussi emprunter le ballon ou un éléphant, mais il faut alors être habile au dé. Si les mécanismes sont intéressants à découvrir, le plaisir s'estompe cependant après quelques parties.

Car le jeu a beau être simple, il n'est pas exempt de reproches.

L'interaction entre joueurs est en particulier assez faible. À six joueurs, le premier et le dernier profitent des primes glanées en route. Un joueur qui a pris du retard au début ne pourra que très difficilement revenir dans la course, tandis qu'un joueur qui aura un bon tirage de cartes initiales pourra faire la course en tête, et bénéficier d'un avantage récurrent.

Au niveau du matériel, on peut difficilement faire plus minimaliste : quelques jetons de carton, sept pions en bois, une quinzaine de cartes avec du texte en allemand et un plan de jeu. La place du hasard est très importante, ce qui est un peu dommage quand on constate que l'écart entre les premiers est de quelques points, provenant souvent d'un jet de dé heureux ou d'une carte providentielle.

Kosmos nous avait habitué à mieux. In 80 Tagen um die Welt a été nommé pour le Spiel des Jahres 2005, ce qui démontre un penchant de plus en plus affirmé pour les jeux familiaux, quitte à ne plus conserver que ce critère. On oublie un peu vite qu'un jeu familial n'est pas forcément un jeu où le hasard tient la part prépondérante.

Je crois que je préfère encore le bon vieux Le Tour du monde en 80 jours de Ravensburger, qu'on trouve assez facilement en vide-grenier.

2007 : édition française

Il y a quelques années, c'était simple : les jeux allemands sortaient parfois en français chez un éditeur partenaire. Depuis quelques temps, on est surpris de voir des adaptations chez des éditeurs divers. Tilsit, Asmodee, University Games, Filosofia et d'autres encore se concurrencent pour nous proposer de plus en plus rapidement des adaptations compréhensibles. Et c'est tant mieux. Le Tour du monde en 80 jours nous est proposé depuis 2007 par University Games. Il faut bien reconnaître qu'il est beaucoup plus agréable de jouer avec des cartes que chacun peut comprendre.

Ne pas confondre…

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009