Titre

La Vie est une jungle

Auteur Erwan Breuil  
Éditeur Asmodee  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2003
Joueurs 4 à 8
Public enfants, ados, adultes
Durée 1 h
Caractéristiques non vu ailleurs, innovation
Mécanismes ambiance, enfoirés et autres goujats, quiz
Emplacements étagères du rayon V, jeu commençant par V, rayon V

Tout est dans le titre : La Vie est une jungle - Trahir est un plaisir. On pourrait être étonné de voir Asmodee publier un jeu de questions, ce qui correspond peu à sa ligne éditoriale. La réponse à cette interrogation est dans le sous-titre.

 

En fait, les questions importent peu, quoiqu'elles soient dans l'ensemble assez amusantes et de difficulté inégale, comme il sied à tout bon quiz. Répondre juste ne vous fera guère avancer que de deux cases, et ce n'est pas ce qui vous fera gagner. Il est beaucoup plus judicieux de s'associer. On avance deux fois plus vite, on répond deux fois plus souvent, et on est deux pour trouver la réponse. Seulement, le problème, c'est qu'on doit être seul à franchir la ligne d'arrivée ! Parfois, le sort se mêle de séparer les équipes, mais le plus souvent, il faut se décider à trahir son coéquipier avant qu'il ne vous trahisse.

Dans les faits, les alliances tiennent assez bien jusqu'au dernier tiers du parcours. Là, les caractères se révèlent. Il y a celles et ceux qui se refusent à trahir et renoncent même à répondre juste à une question, de peur de se retrouver en zone très dangereuse pour les alliances. Et puis, il y a les autres que la trahison ne rebute pas, si c'est pour la bonne cause, c'est-à-dire gagner !

Le matériel fourni est très agréable : cartes très nombreuses - l'assurance de ne jamais jouer deux fois la même partie - et pions en bois. Même la boîte est soyeuse au toucher. On pourrait craindre que La Vie est une jungle n'intéresse que les amateurs de quiz et de jeux de trahison. En réalité, il plaît autant aux uns qu'aux autres, chacun étant persuadé que sa maîtrise de l'un ou l'autre domaine lui permettra de gagner. Même ceux qui sont souvent réticents à jouer sont attirés par cet OLNI (Objet Ludique Non Identifié), tant le principe est nouveau et surprenant.

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009