Titre

Yellowstone Park

Auteur Uwe Rosenberg  
Éditeurs Amigo Spiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2003
Joueurs 2 à 5
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Mécanisme gain par score
Thèmes animaux, animaux sauvages
Emplacements jeu commençant par Y, réserve Y
Spiel der Spiele Meilleur jeu familial 2004
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Jeux à thème


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

J'étais mauvaise langue quand je prétendais qu'Uwe Rosenberg était incapable de produire un jeu simple. Il prouve avec Yellowstone Park qu'il sait concevoir des jeux familiaux, faciles à comprendre, saupoudrés d'une dose raisonnable de hasard et qui titillent quand même les neurones.

Avant d'essayer Yellowstone Park, j'entendais toutes sortes d'échos qui me disaient qu'il était incontrôlable (il fallait entendre, je suppose, « inintéressant »).

Après quelques parties, mon impression de départ se confirme. Certes, il s'agit là d'un petit jeu uniquement tactique, avec plein d'impondérables et de rebondissements. Mais l'intérêt est là, et bien là.

La subtilité tient dans un mécanisme simple. Les hasards du jeu - essentiellement du fait des adversaires qui jouent mal - font que des cartes s'accumulent devant soi, elles constituent autant de risques de prendre des pénalités. La seule façon de se débarrasser d'une partie de ces cartes consiste à ne pas piocher après avoir joué. Dès qu'on a réussi à poser sa sixième carte, on a la possibilité de piocher ses six nouvelles cartes non pas du paquet commun, mais de son paquet personnel de pénalités. Le problème, c'est que pour jouer sans piocher, on a des mains de plus en plus petites, avec un choix qui rétrécit. Et on n'est pas à l'abri d'être obligé de jouer une très mauvaise carte.

Hasard, calcul, prise de risque, coups fourrés se mélangent agréablement pour donner un bon jeu familial, qui n'est certes pas révolutionnaire, mais qui est réellement plaisant.

N.B. : Deux conseils pour terminer :
Si vous jouez à deux, appliquez impérativement les variantes très simples proposées, sinon la partie peut s'éterniser.
Plusieurs joueurs de bon jugement n'ayant pas du tout aimé Yellowstone Park, je ne saurais que trop vous conseiller de l'essayer avant de l'acheter. Peut-être l'occasion d'aller enfin frapper à la porte de la ludothèque ou du club de jeu qui est à côté de chez vous. Il n'y en a pas ? Qu'attendez-vous pour en créer un ?

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009