Titre

Yin & Yang

Auteur Steeve Tapponnier  
Éditeur Caravelle  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2006
Joueurs 2 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristique cartes
Mécanismes ambiance, enfoirés et autres goujats
Emplacements jeu commençant par Y, rayon Y, tiroirs du rayon Y
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Enfin un jeu de cartes facile à comprendre !

Yin & Yang ne porte pas un titre très original, puisque ma collection en recense déjà trois autres.

Le principe n'est pas non plus très original : on tire des cartes, on les met dans sa main, et parfois on en pose une et on applique ses effets.

« Alors », me direz-vous, « pourquoi ce jeu est-il intéressant ? ». Tout simplement parce qu'il est simple, drôle, rapide et varié.

Le but du jeu, du moins au départ, est de collecter trois jetons blancs et trois jetons noirs. Pour cela, il faut jouer des cartes qui permettent de poser des jetons, d'en chiper ou d'en donner aux autres, de transformer des jetons blancs en jetons noirs, des cartes en jetons, etc.

La plus grande liberté est laissée au joueur. Par exemple, en jouant la carte « Transformer un jeton noir en jeton blanc », vous pouvez l'appliquer à vous-même ou à n'importe lequel des joueurs.

Les coups fourrés ne sont pas rares. Méfiez-vous en particulier des joueurs qui ont un comportement bizarre, comme de garder toutes leurs cartes sans en poser une seule : ils ont probablement en main une carte qui leur permet de changer leurs cartes en jetons. Le mieux, pour parer, est alors certainement de jouer une carte « Échangez vos mains » !

Un petit jeu fort sympathique.

Ne pas confondre…

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
25 mai 2008