Titre

Ziegen Kriegen

alias Cliffhanger
Auteur Günter Burkhardt  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Amigo Spiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2007
Joueurs 3 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristique cartes
Mécanismes enfoirés et autres goujats, levées
Thèmes animaux, animaux de la ferme, chèvres, bouc, biquettes
Emplacements jeu commençant par Z, rayon Z, tiroirs du rayon Z
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Cliff-Hanger sur Jeux de NIM
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Découvrir un nouveau jeu de Günter Burkhardt est toujours un plaisir, car cet auteur atypique nous propose souvent des mécanismes originaux.

Ziegen Kriegen est une adaptation du proverbe « Le mieux est l'ennemi du bien », que certains attribuent à Voltaire (La Bégueule, conte moral, 1772). Je suis cependant bien placé pour savoir qu'en fait cet adage est de ma maman, qui aimait à le répéter.

Lors des quatre premières levées, les joueurs vont déterminer un contrat : le nombre de chèvres à ne pas dépasser. À la fin des huit levées, on compte les chèvres de chacun. Ceux qui ont dépassé le contrat ont perdu. Parmi les autres, c'est celui qui a le plus de chèvres qui l'emporte.

Par analogie avec un jeu présentant un mécanisme identique, on pourrait proposer à l'éditeur de traduire Ziegen Kriegen en français par : La Juste Chèvre !

Intéressant, mais pas indispensable.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
25 novembre 2007