Titre

Power Struggle

Auteur Maximilian Thiel  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Eggertspiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Iello  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2009
Joueurs 3 à 5
Public ados, adultes
Durée 2 h
Mécanismes économie, gestion, enfoirés et autres goujats, objectif secret
Thème humour, dérision
Emplacements étagères du rayon P, jeu commençant par P, rayon P
Deutscher Spiele Preis 10e Prix 2010
Site officiel
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Power Struggle se situe dans le monde des affaires. Le but n'est cependant pas d'enrichir sa société, mais d'en tirer le meilleur parti pour soi-même. Chaque joueur dirige une équipe de cadres. Pour eux, tous les moyens sont bons pour acquérir pouvoir et richesse.

Les adversaires ne sont donc pas les autres sociétés, mais les collègues, qu'il va falloir surpasser. Concrètement, il faut parvenir à gagner quatre points de victoire, sur les six possibles. Chacun choisit assez librement dans quels domaines il va exercer ses talents : accumulation de stock-options, influence, corruption active et passive, pantouflage dans une agence de consultant externe…

Ne cherchez aucune morale à ce jeu : il n'en a pas. Pour gagner, il vous faudra faire des charrettes de licenciements, corrompre et être corrompu, démissionner avec fracas pour créer un cabinet de conseil, monter des services, les restructurer et, bien sûr, profiter du confort des fauteuils du conseil d'administration.

Le thème, perversement réjouissant, est parfaitement rendu par les mécanismes un peu complexes, mais très bien expliqués. Chacun dispose d'une aide de jeu très complète : elle lui permet de comprendre le fonctionnement de l'entreprise, et comment y faire carrière pour son plus grand bien personnel.

Bien entendu, tout cela est ironique. Dans la vraie vie, chacun place évidemment l'intérêt de son entreprise avant le sien propre. Bien entendu.


Une partie au café-jeux les Épinards - Crédit photo : Élisabeth Klein

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
24 octobre 2010