Titre

Code 777

alias Tricoda
Auteurs Robert Abbott  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Alex Randolph  
Éditeurs Blackrock Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Chieftain  
Jumbo  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

King International  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 1985
Joueurs 2 à 4
Public ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristiques à fabriquer, pièce de musée
Mécanisme gain par déduction
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C
Spiel des Jahres Sélectionné 1986
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Code 777 a longtemps été pour moi un jeu mythique. Publié en 1985 en six langues, le jeu n'a pas connu un succès qui lui permette de continuer à être édité. C'est bien dommage tant le jeu est réellement passionnant.

Autant le dire tout de suite : il ne faut envisager de faire une partie de Code 777 que quand on est en pleine forme intellectuelle. Il s'agit en effet d'un jeu de déduction qui réclame toute votre attention pour gagner. La moindre erreur peut vous faire perdre un temps précieux, et donc la victoire.

Vingt-huit cartes représentent les chiffres de 1 à 7, en sept couleurs différentes. Les valeurs et les couleurs ne se recouvrent pas. Il y a un 1, deux 2, etc. jusqu'à sept 7. Les couleurs, en revanche, sont toutes en quatre exemplaires. Les joueurs voient un code de trois chiffres chez chacun de leurs adversaires. Ils ne connaissent pas leurs trois cartes ni, bien sûr, les cartes qui n'ont pas été attribuées. À tour de rôle, les joueurs tirent une carte, posent la question (il y en a vingt-trois différentes) et y répondent. Par exemple, à la question : « Combien voyez-vous de chevalets qui totalisent 12 ou moins ? », ils répondent « Aucun », « Un », « Deux » ou « Trois ». Chaque renseignement est scrupuleusement décrypté et noté par les joueurs. Le premier qui a trouvé trois fois ses cartes cachées gagne la partie. L'ordre d'apparition des questions n'est pas dénué de hasard, ce qui permet d'avoir une excuse quand on perd lamentablement.

Le jeu est aujourd'hui totalement introuvable et peut atteindre des sommes disproportionnées. Il ne s'agit cependant que de quatre chevalets et de quelques bouts de papier et de carton. C'est pourquoi l'Escale à jeux a décidé (sans rien demander à personne) de vous permettre de fabriquer votre propre copie privée de Code 777. Si vous le réalisez proprement, il devrait vous procurer le même plaisir de jeu, sans vider votre portefeuille. Vous trouverez plus haut la règle, ainsi que tous les éléments à imprimer. À vos ciseaux !

Pour la petite histoire, le jeu a été créé par Alex Randolph. Comme il estimait s'être fortement inspiré de Egghead, un jeu de Robert Abbott, il a demandé à son éditeur d'imprimer le nom de ce dernier sur la boîte, et de lui verser sa part de royalties. Une belle histoire…

Édition francophone chez Chieftain

C'est à l'occasion d'une visite chez Pierre & Bilou que j'ai pu découvrir la version canadienne bilingue éditée par Chieftain.

2010 : Tricoda chez Blackrock Éditions

Longtemps introuvable, le jeu est maintenant disponible en version multilingue, dont le français. Il s'appelle désormais Tricoda et est édité chez Blackrock Games. L'éditeur, toujours aussi dynamique, le commercialise en France, et ajoute ainsi un nouveau à son catalogue, après Jarnac et Mathable.

Prédécesseurs, inspiration

Bibliographie

· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009
6 février 2011