Titre

Aber bitte mit Sahne

alias Chantilly
Sahne
Auteur Jeffrey D. Allers  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Oya  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Winning Moves  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2008
Joueurs 2 à 5
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Mécanismes collecte, majorité, partage de gâteau
Thème cuisine, restauration
Emplacements étagères du rayon A, jeu commençant par A, rayon A
Règle du jeu
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Aber bitte mit Sahne pourrait se traduire « Bien volontiers… mais avec de la chantilly ! ». Et on ne s'en lasse pas !

L'auteur, amoureux du principe utilisé dans San Marco, a développé un petit jeu simple, efficace et savoureux à partir du principe de « Celui qui partage choisit en dernier ». Pour un jeu de partage, un thème pâtissier s'imposait. Les joueurs doivent donc partager cinq gâteaux successifs en au plus autant de parts que de joueurs autour de la table. Évidemment, chaque gâteau comporte un nombre indivisible de portions - onze exactement - ce qui est un peu irréel : qui est capable de trancher équitablement un gâteau en onze ?

Couper le gâteau n'est donc pas une mince affaire. Choisir sa part est également difficile. Choisir, c'est renoncer, c'est bien connu. Et il est difficile de renoncer aux belles fraises ou au chocolat si convoité. Il faut ensuite décider de ce que l'on fait de ses parts. Chaque part peut être mangée immédiatement, pour un gain faible, mais sûr. On peut aussi la mettre de côté dans l'espoir d'être à la fin en possession de la majorité des parts, ce qui permet d'encaisser le magot… ou rien du tout si l'on rate son coup.

Comme il existe cinquante-sept parts et que les gâteaux sont constitués aléatoirement, chaque partie est différente. Il n'est pas rare que les parties s'enchaînent, car elles sont courtes et laissent aux perdants une soif de revanche.

 Publicité  Copinage

J'ai découvert ce jeu indispensable lors de ma première visite au magasin Fapi (Paris, métro Villiers), que je vous recommande pour la gentillesse des hôtesses, la qualité de la sélection, et les très nombreuses boîtes de démonstration ouvertes.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
16 août 2009