Titre

Burger Party

alias Fast Food
Auteurs Marco Gutmayer  
Meike Massholder  
Éditeur Goliath  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2009
Joueurs 2 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Mécanismes bouchons et totems, observation, rapidité, vivacité
Thèmes cuisine, restauration, humour, dérision
Emplacements étagères du rayon B, jeu commençant par B, rayon B
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Bruce Demaugé-Bost  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

2009 : Fast Food pour 2 à 6 joueurs

« Ils ne savent plus quoi inventer… » se dira-t-on sans doute en découvrant Burger Party, la boîte de hamburger géante, parmi les jeux de société d'un supermarché. Comme si cela avait quelque chose d'amusant de fabriquer des sandwichs en carton…

Pour peu que la curiosité nous pousse à ouvrir l'emballage quelque peu « léger », on aura la surprise de découvrir un hamburger « couineur » en caoutchouc, évadé du rayon « jouets pour chiens » du même supermarché, quelques sachets de bristol d'apparence fragile, ainsi qu'une petite boîte métallique embossée et décorée abritant les cartes.

Pour peu que le masochisme nous pousse à acheter le jeu, nous aurons besoin de posséder une capacité exceptionnelle, impossible à transférer dans un autre domaine : celle de mélanger des cartes rondes. Mission quasi-impossible, surtout quand celles-ci refusent obstinément de glisser les unes sur les autres. On se dit que l'on a vraiment raison d'avoir des a priori… On lit la règle… Et on se retrouve en terrain connu : beaucoup de Jungle Speed, un soupçon d'Halli Galli. « Ils ne se sont pas foulés… » maugrée-t-on…

Et puis on joue…

Et il faut bien reconnaître que les réticences éducatives à s'amuser avec de la malbouffe s'effacent vite devant la fluidité du jeu : quelques contraintes bien pensées (qui interdisent par exemple d'empiler successivement des ingrédients relevant de la même famille/couleur), les dons d'observation et les réflexes nécessaires pour taper sur le « pouêt-pouêt-burger » (sic) dès que deux cartes identiques apparaissent, le comptage des points, à la fois facile et logique, rendent le tout étonnamment harmonieux.

Le principe de base, qui consiste en ce que chacun retourne à son tour une carte et frappe le hamburger, si celle-ci apparaît en double sur la table, est vivifié par la possibilité, lorsqu'une carte est remportée, de choisir laquelle des deux cartes identiques on va récupérer. Ce simple point de règle entraîne  parfois des courses en cascade et de beaux éclats de rire, si bien que l'on n'hésite pas à enchaîner les parties.

De quoi en ressortir avec une bien meilleure opinion des fast foods (pour le pire) et beaucoup plus de circonspection vis-à-vis de ses a priori (pour le meilleur)… Un bon jeu peut parfois se cacher sous les frites…

2017 : Burger Party pour 2 à 5 joueurs...
... mais avec des souris et des voleurs

Changement de nom pour la réédition en 2017. Fast Food devient Burger Party. Le jeu passe à 5 joueurs maximum au lieu de 6. Mais les améliorations sont multiples.

D'abord, la présentation, nettement plus pratique : tout le matériel de jeu tient dans un joli et solide burger au lieu de la trop fragile boîte de la première édition. Deux nouvelles cartes apparaissent : les souris et les voleurs. Enfin, le bacon est remplacé par des champignons… peut-être pour élargir la clientèle

Ne pas confondre…

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Bruce Demaugé-Bost
15 novembre 2009
18 mars 2018