Titre

Capitol

Auteurs Alan R. Moon  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Aaron Weissblum  
Éditeur Schmidt  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2001
Joueurs 2 à 4
Public ados, adultes
Durée 45 min
Caractéristique multiprimé
Mécanisme empilement
Thèmes Antiquité, Italie, Rome antique, urbanisme, construction, villes
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C
Deutscher Spiele Preis 5e prix 2001
NetJeux 4e Prix version originale 2002
Spiel des Jahres Sélectionné 2001
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Si vous n'aimez pas trop le hasard dans les jeux de stratégie, mais en acceptez un soupçon, Capitol est fait pour vous.

Les principales qualités du jeu sont la durée courte (45 minutes), la simplicité des règles, et la grande interactivité entre les joueurs.

Un plan représente la ville de Rome, bordée par le Tibre. Neuf nouveaux quartiers sont en construction, et comportent des lots en quantité variée. C'est là que vous allez judicieusement construire vos villas, puis embellir l'environnement en implantant des fontaines, des amphithéâtres et des temples.

Le tour de jeu rappelle le principe déjà utilisé dans Condottiere et  d'autres jeux du même type : chacun à son tour joue une carte, et réalise les actions qui y sont liées. Un joueur peut passer, économisant ainsi ses cartes, mais il ne participe plus à ce tour. Les actions possibles sont la fabrication de niveaux de villa, la pose de toits et enfin le placement des villas « préfabriquées » sur un des lots disponibles du terrain. Bien entendu, tout n'est pas si simple. On ne construit pas où on veut, sans respecter quelques règles. Les quartiers, par exemple, subissaient déjà de complexes règlements d'urbanisme : ici le toit pointu est obligatoire, plus loin, il est interdit…

Après la phase de pose de cartes, vient la phase d'enchères, toujours à l'aide des mêmes cartes ou, plus exactement, de celles qui vous restent. Trois lots vont être vendus : tout d'abord, deux fontaines qui embellissent un quartier et rapportent des points de victoire aux notables de ces quartiers, puis un amphithéâtre ou un temple qui permettent d'accroître encore la richesse du quartier où ils sont édifiés ou celle de ses notables.

Le dilemme est le suivant : Pour être premier dans un quartier et gagner des points, il faut utiliser ses cartes lors de la première phase. Pour embellir un quartier et gonfler ces mêmes points, il faut utiliser ses cartes dans la seconde phase.

Enfin, une phase de pioche face ouverte assez originale conclut le tour.

Le jeu ne dure que quatre manches, et une partie se termine assez facilement en 45 minutes. Ce n'est pas qu'on soit pressé, mais ça permet d'en refaire une, ou de sortir San Marco, un autre bijou du même duo d'auteurs.

Merci à Pierre-Nicolas Lapointe, animateur de l'incontournable site jesweb.free.fr, qui m'a offert ce jeu.

Bibliographie

  • El Mòn en jocs Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « El Mòn en jocs »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009