Titre

Code Cracker

alias Dino Park
Auteur Reiner Knizia  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Piatnik  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Ravensburger  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2007
Joueurs 2 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristique dés
Mécanisme stop ou encore
Thèmes animaux, dinosaures, préhistoire
Emplacements jeu commençant par C, rayon C, tiroirs du rayon C
Règle du jeu
Vidéorègle
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu sur Plateau Marmots


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

2007 : Code Cracker

Dans un domaine largement dominé par les excellents Can’t Stop et Jeu de cochons, il est difficile de concevoir un nouveau jeu de prise de risque qui innove encore.

Reiner Knizia est un auteur capable de concevoir les jeux les plus innovants, quand il ne se contente pas de réchauffer ses anciens succès. Il a cependant réussi ici un très bon jeu de pari, pour un nombre à peu près quelconque de joueurs, même si la boîte indique une limite de 2 à 6.

La principale nouveauté de Code Cracker, c'est la possibilité de relancer tous les dés si l'on a su mettre les bons de côté. Et c'est un réel plus, puisque le joueur peut continuer assez longtemps tant qu'il trouve des chiffres à barrer. Très difficile pour ceux qui ne savent pas s'arrêter.

Dommage que les cartons soient un peu grands, car on a vraiment envie de mettre ce jeu dans la poche. Code Cracker devrait devenir un incontournable des jeux de vacances et de week-ends.

2013 : Dino Park

Nouveau thème mais la règle ne change pas.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009