Titre

Corporation

Auteur Matthew Baldwin  
Éditeur non édité  
Année 2002
Joueurs 4 à 12
Public ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques à fabriquer, cartes
Mécanisme enfoirés et autres goujats
Emplacements jeu commençant par C, rayon C, tiroirs du rayon C
Règle du jeu
Ressource


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous avez aimé Fantasy Business ? Vous adorerez Corporation !

L'union fait la force, c'est bien connu. En jouant à Corporation, vous vous en apercevrez vite. Chacun possède un jeu de cartes avec autant de cartes que de joueurs participants.

Après que chacun a préparé une carte en secret, toutes sont retournées. Les joueurs qui ont été seuls à jouer un nombre spécifié marquent la valeur de leur carte, et la reprennent en main. Tous ceux qui ont joué des cartes identiques se retrouvent (volontairement ou non) dans une même corporation. Leurs cartes restent sur la table pour identifier leur corporation. Il peut y en avoir plusieurs. On commence ensuite un nouveau tour.

Pour marquer un maximum, il faut constituer une corporation et la maintenir. Si, en découvrant les cartes, on constate que tous les membres d'une corporation sans exception ont joué la même carte, et qu'aucun autre joueur n'a joué cette même carte, le gain est alors très important : la valeur de la carte est multipliée par le nombre de joueurs de la corporation. Ce gain est attribué à chacun d'entre eux.

La tentation est grande de rejoindre une corporation, mais si vous le faites, vous êtes tout de suite mal vu par les joueurs qui ne touchent rien du fait de votre intrusion.

Évidemment, plus la corporation est importante, plus elle rapporte. Mais elle est également sensible aux trahisons et aux mouvements. Il ne faut pas oublier que celui qui trahit en jouant une carte unique touche la valeur de cette carte, tandis que ses anciens collègues ne touchent rien.

Bien sûr, la causette est tout à fait encouragée, c'est même le nerf du jeu. Tout doit être audible : il est interdit de parler à voix basse, de négocier hors de vue des autres, de convenir par signes etc. Toutes les informations doivent être connues de tous. Mais comme tout le monde cause en même temps, on assiste quand même à une belle pagaille.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009