Titre

La Crypte de la créature

alias Finstere Flure
Auteur Friedemann Friese  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs 2F-Spiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Tilsit  
Année 2003
Joueurs 2 à 7
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Caractéristiques jeu de pions, pièces réversibles, tablier modulaire, tablier modulaire et pions
Mécanismes course, gain par atteinte
Thème vampires et monstres
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C
Deutscher Spiele Preis 8e Prix 2004
Règle du jeu
Vidéorègle
Résumé
Ressources


Jouer en ligne sur BSW


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Vin d’jeu


Le jeu sur Zoubaoum
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Les jeux de Friedemann Friese sont souvent très différents de la production habituelle. Ses aficionados sont nombreux, et il faut bien reconnaître que ses jeux sont aussi variés que séduisants. La Crypte de la Créature (« Finstere Flure » en allemand) ne fait pas exception, et propose une règle intelligente pour un jeu réunissant de 2 à 7 joueurs.

Les tours se passent en deux phases. D'abord, les joueurs déplacent leurs pions, puis le monstre se déplace d'un nombre de cases aléatoire, mais en suivant un schéma logique primaire : dès qu'il aperçoit une victime, il se dirige vers elle. Mais si en route il en voit une autre plus proche, il change de direction. Les joueurs essayent d'amener leurs pions de l'autre côté du plan de jeu, sans se faire manger par le monstre.

L'idée est excellente, et les mécanismes ne manquent pas d'astuce. Le jeu, qui est un peu le croisement improbable entre Rasende Roboter et le Le Fantôme de minuit, souffre un peu de ne pas avoir choisi clairement son camp. Certaines parties sont loufoques, d'autres tournent au calcul cérébral sans que l'on ne maîtrise grand-chose. Les parties sont peut-être un peu trop longues pour le résultat final, mais je n'y ai joué qu'à cinq joueurs ou plus…

Les appréciations sur le jeu sont variées, et il n'a pas du tout la même saveur à deux ou à sept. Au final, le jeu m'a presque un peu déçu, tant j'en avais entendu du bien. Il reste un jeu sympathique, qu'on ne regrettera pas d'avoir acquis. Il permet en effet de faire jouer facilement des assemblées de tous âges, avec un nombre très varié de joueurs, et ce toujours dans la bonne humeur.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009