Titre

Gargon

Auteur Rüdiger Dorn  
Éditeurs Amigo Spiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2001
Joueurs 3 à 5
Public ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristiques anciennement dans la collection, cartes
Mécanismes bluff, combinaisons, enchères, majorité
Thèmes animaux, animaux fantastiques, dragons, fantastique
Emplacement hors collection
Règle du jeu
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur LudiGaume
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Gargon est un jeu de collection et d'enchères. Il fait un peu penser à Hattrick pour la façon de remporter les batailles et de compter les points. Il apporte cependant un énorme plus, avec son aspect « enchères cachées » qui est des plus réussis.

Gargon est constitué de six collections de dix-sept cartes. Dans chaque collection, quinze cartes sont numérotées de 1 à 15 et deux valent 0. Les premières portent d'autant plus d'amulettes que leur valeur est faible. Les cartes 0 ne comportent aucune amulette.

Le but du jeu est de marquer le plus de points possible, lors du décompte en fin de partie. Il existe deux façons de marquer des points. D'une part, le joueur qui possède le plus de cartes dans une couleur donnée gagne 10 points, ou 5 points en cas d'ex-æquo. D'autre part, chacun marque autant de points qu'il possède d'amulettes sur ses cartes. La possession d'un ou deux 0 dans une couleur permet de doubler ou quadrupler le nombre d'amulettes de cette couleur.

La partie se déroule en plis successifs. Les joueurs qui ne participent pas au pli tirent des cartes, c'est la seule façon de refaire sa main.
Un système de bataille très original, mais simple, oppose des cartes qui ont été jouées faces cachées par les joueurs (voir les règles). Les batailles, qui sont internes à une couleur, sont emportées par les cartes de plus forte valeur. Tout l'art est donc de présenter des cartes là où il n'y a pas ou peu d'opposition. L'idéal est de remporter une bataille avec une carte 0, ce qui suppose qu'on soit le seul à s'être présenté avec cette couleur.

L'intérêt de Gargon réside dans le juste équilibre qu'a su trouver l'auteur, Rüdiger Dorn, entre simplicité des règles et complexité des tactiques mises en œuvre. Le thème est, vous l'avez compris, totalement bidon, mais les cartes sont magnifiques, et le plaisir de jouer est vraiment présent.

Gargon est proposé pour trois à cinq joueurs, mais à trois, il est peu intéressant. Je ne le conseille qu'à quatre, et encore plus à cinq joueurs.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009