Titre

Polygone

Auteur Fabien Vandenbussche  
Éditeur FACABO  
Année 2004
Joueurs 2
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques jeu de pions, prototype, tablier d’hexagones et pions
Mécanismes combinatoire, maîtrise
Emplacements étagères du rayon P, jeu commençant par P, rayon P
Fest. de Bourg-d’Oisans Chapeau d’or 2005
Règle du jeu
Vidéorègle
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Polygone était finaliste du Concours de Créateurs de Boulogne-Billancourt 2004. Je ne connais pas encore Exxit, le jeu abstrait qui lui a été préféré pour figurer parmi les 5 jeux primés (depuis que j'ai écrit ces lignes, je l'ai fort heureusement découvert ).

Il faut croire que 2004 était un grand crû, car la qualité et l'innovation de Polygone lui aurait largement assuré une première place il y a seulement quelques années.

 

Chaque joueur dispose de 12 pièces en forme d'agrafes ou de ponts, reposant chacune sur deux trous d'un tablier percé de 24 trous selon un réseau triangulaire. La position de départ est celle du schéma ci-dessus.

À tour de rôle, les joueurs déplacent une pièce en faisant pivoter une de ses pattes, tout en maintenant l'autre dans son trou. Le mouvement doit résulter en une progression vers le camp adverse ou au moins rester au même niveau. Les pièces avançant les unes vers les autres, elles vont se rencontrer et former des polygones fermés. On regarde alors le pourtour de ce polygone et le joueur majoritaire retire toutes les pièces adverses qui participaient à ce polygone.

Pour gagner, il faut être le premier à capturer 7 pièces adverses… ou être le plus rapide ! Il existe en effet une deuxième façon de gagner, en amenant une de ses pièces dans le trou central adverse !

Les parties s'enchaînent avec un plaisir sans cesse renouvelé. Et c'est généralement le perdant qui en redemande, tant ce jeu d'apparence anodine recèle de possibilités tactiques.

Un exemple :

Au bout de quelques tours de jeu, la situation, très tendue, est devenue la suivante :
C'est à Noir de jouer, il avance sa pièce en bas du tablier, en la tournant de 60°

Le polygone possède 11 côtés. Noir en contrôle 7, il retire donc les 4 pièces blanches.

En revanche, si c'est à Blanc de jouer, il avance sa pièce marquée d'une flèche en la faisant tourner de 180°

Le polygone formé possédant 13 côtés dont 7 blancs, celui-ci retire 6 pièces noires d'un coup !

2005 : édition Facabo

Polygone bénéficie depuis la fin 2005 d'une très belle édition. Le tablier a été repensé, et des sillons remplacent avantageusement les trous de la première version. Du coup, les pièces sont plus simples et beaucoup moins fragiles.



Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
17 décembre 2004