Titre

Prochaine ouverture

alias Pròxima obertura
Auteurs Oriol Comas i Coma  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Jep Ferret  
Éditeur Impuls comerç  
Année 2006
Joueurs 3 à 5
Public enfants, ados, adultes
Durée 1 h
Mécanismes combinaisons, commerce, troc
Emplacement étagères du rayon P
Règle du jeu
Ressource


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

La découverte d'un nouveau jeu des deux auteurs barcelonais, Oriol Comas I Coma et Jep Ferret, est toujours un plaisir.

Comme c'était le cas pour Àgora Barcelona, Prochaine ouverture (Pròxima obertura) est un jeu réalisé non pour les fanatiques de jeux de société, mais pour un large public, dans le cadre d'une commande publique. Le cahier des charges est donc posé : il faut concevoir un jeu qui ne déroute pas un non-passionné, mais qui présente toutefois un véritable intérêt.

Une fois de plus, le pari est réussi : « Prochaine ouverture » présente les deux mêmes caractéristiques qui m'ont fait aimer Àgora Barcelona : des règles limpides mais convaincantes, à peine plus difficiles à maitriser que celles du rami, ainsi que des illustrations hors pair.


  Cliquez sur la photo pour agrandir

Pour ouvrir des commerces, les joueurs doivent rassembler en main des combinaisons de 4 ou 5 cartes de même type. Au début, on a quelques cartes, mais l'essentiel viendra par les échanges effectués avec les autres joueurs, bien plus intéressants que le fait de tirer une carte en en jetant trois.

Pour faire un maximum de chiffre, il faut veiller à plusieurs paramètres. Plus les cartes sont élevées, plus les commerces rapportent. Plus les commerces sont regroupés, plus on touche de prime. Plus les commerces sont de même type, plus on touche également de prime. Enfin, il faut judicieusement placer ses multiplicateurs.

Le souci, c'est que si on attend trop pour faire un beau commerce, on risque de se faire piquer la place que l'on visait. Car les places sont chères, et répondent à des contraintes assez exigeantes de proximité.

Prochaine ouverture est difficile à trouver en France, mais peut-être est-ce l'occasion d'aller visiter une des plus belles villes du monde (après Lyon quand même).

Comment jouer le commerce ?

La règle est assez brève et peu explicite sur la façon de pratiquer le commerce. L'interprétation que nous avons faite nous satisfait pleinement, et donne du mordant au jeu. Je vous la propose donc, même si je n'ai pas encore eu l'occasion de la valider avec les auteurs.

1) Le joueur dont c'est le tour demande une carte d'un ou deux types, sans avoir le droit de préciser quelle carte précisément il recherche. Cependant, il est admis d'attirer l'attention sur l'éventuelle carte manquante, pour compléter à 5 une série de 4 cartes déjà posée.

2) Les autres joueurs posent devant eux, simultanément la ou les cartes qu'ils proposent au joueur, et qui doivent être du type demandé.

3) Parmi les cartes exposées, le joueur actif en choisit une ou aucune. S'il a choisi une carte, il doit alors proposer en échange une ou plusieurs cartes de sa main. Si le joueur dont la carte a été choisie est d'accord, l'échange se fait. Sinon, l'échange échoue, mais le joueur actif a toujours la possibilité d'échanger avec la pioche en jetant trois cartes.

Il est impératif, pour que le jeu ait de l'intérêt et ne traîne pas en longueur, d'interdire toute négociation lors de cette phase. C'est au joueur actif de juger de ce qu'il doit offrir pour que l'échange se fasse, sans avoir le droit de palabrer.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009