Titre

Le Roi des roses

Auteur Dirk Henn  
Éditeurs Kosmos  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Tilsit  
Année 1999
Joueurs 2
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristique variante
Mécanisme partage territorial
Thèmes histoire, Moyen Âge
Emplacement étagères du rayon R
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Le Roi des Roses (Rosenkönig) est un agréable petit jeu tactique, comme sait les faire Dirk Henn, auteur du réputé Metro.

Le thème choisi est celui de la guerre qui opposait les York et le Lancaster pour le contrôle de l'Angleterre. Il faut dire que le thème est totalement plaqué, puisque Le Roi des Roses est la réédition d'un jeu db-Spiele, appelé Texas, et dont le thème est la conquête de l'Ouest !

Rien dans le déroulement du jeu ne fait penser un instant à la fameuse guerre des Roses. Mais chacun sait que les éditeurs allemands ne s'embarrassent pas avec les thèmes, qui semblent plus une corvée inévitable qu'un véritable but.

Peu importe le thème si le jeu fonctionne. Et c'est le cas. Le Roi des Roses s'avère un jeu sympathique, très facile à mettre en place et à expliquer. Si la lecture des règles fait penser à un jeu tactique empreint d'un soupçon de hasard, il s'avère très rapidement que la part chance est très importante. Souvent, il arrive que les possibilités soient très minces, et qu'une seule ou même aucune carte ne soit jouable, lorsque le hasard a distribué à l'un toutes les cartes pointant dans un sens, et celles pointant dans l'autre sens à son adversaire.

On a ainsi parfois le sentiment de subir un peu le sort. C'est alors qu'on s'aperçoit avec stupeur que ce n'est pas le sort qui a frappé, mais le traducteur !

Correctif aux règles françaises

Contrairement à ce qui est dit dans les règles françaises, les cartes ne sont pas placées devant le joueur avec la couronne dirigée vers le plan de jeu, mais avec la couronne dans la même orientation que la couronne dessinée sur le plan de jeu.
La malheureuse erreur de traduction des règles, appuyée par une photo erronée de la mise en place, transforme un excellent jeu tactique en un jeu de hasard qui se bloque en permanence, et à l'issue incertaine. En revanche, si vous jouez en respectant les règles originales allemandes, le jeu ne se bloque que très rarement, et retrouve tout son intérêt tactique.

Chacun dispose à son tour de trois possibilités : jouer une carte, tirer une carte ou jouer une carte et utiliser une carte d'agression. L'objectif est de placer sur la carte des marqueurs à sa couleur, en essayant de constituer les plus importantes connexions possibles. Une zone contiguë de pions connectés du même emblème rapporte un nombre de points égal à sa surface au carré. 5 pions connectés rapportent donc 25 points, tandis que 10 pions connectés rapportent 100 points.

Le Roi des Roses est donc un excellent petit jeu à deux, moins bon certes que Kahuna dans la même collection, mais qui a sa place dans une bonne ludothèque. La simplicité de ses règles en fait un bon jeu d'initiation aux jeux « modernes ».

Variante pour 4 joueurs

Auteur : Dirk Henn

Dans le jeu original, Texas paru chez db-Spiele, l'auteur donne des règles pour 4 joueurs qui peuvent tout à fait s'appliquer au jeu Le Roi des Roses.

Le jeu se joue par équipes de deux. Chacun s'assoit en face de son partenaire. Les cartes doivent bien entendu rester toujours orientées dans le même sens, avec la couronne vers le nord du plan de jeu. Les partenaires n'ont pas le droit de communiquer entre eux à propos du jeu (mais on peut parler météo).

Chacun prend devant lui 3 cartes de mouvement (au lieu de 5) et 2 cartes de héros (au lieu de 4). Le nombre de cartes mouvement est limité à 3 cartes par joueur, et on ne peut compléter sa main que si l'on a moins de 3 cartes devant soi. Le reste des règles est inchangé.

Note : Les deux cartes héros sont personnelles ; il est interdit d'utiliser celles de son partenaire.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009