Titre

Simon Flash

Auteur non mentionné  
Éditeurs Hasbro  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

MB  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2010
Joueurs 1 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Mécanismes fonctionne avec des piles, gain par score, machinerie, mémoire
Emplacements jeu commençant par S, rayon S, tiroirs du rayon S
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Patrik Carpentier  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

Quatre règles de jeux sont disponibles avec Simon Flash, allant du classique Simon au Mastermind.

Les cubes que vous avez en main possèdent une face supérieure qui change de couleur (vert, rouge, jaune et bleu) selon les jeux et les manipulations. Les quatre cubes doivent toujours former un alignement rectiligne. Chacun de ces cubes est alimenté par deux piles AAA (LR03), soit un total de huit piles. Certes, le jeu est fourni initialement avec des piles, mais comme ce jeu ne finira probablement pas au fin fond d'un obscur placard, il est prudent de prévoir le rapprovisionnement.

Les quatre règles proposées sont :

Vert - Simon classique où vous devez rejouer la même séquence que les cubes, celle-ci s'allongeant indéfiniment jusqu'à l'erreur fatale. Cela arrive assez vite à partir d'un certain âge, les jeunes concurrents étant comme toujours nettement favoris !

Rouge - Shaker où vous devez reconstituer la séquence initiale de couleurs qui se mélange ensuite. Un petit jeu de mémoire facile.

Bleu - Secret Colour qui est tout simplement un Mastermind. Simple mais efficace.

Jaune - Black Out dans lequel vous devez deviner une couleur secrète. Vous disposez d'un indice assez simple : la même couleur est présente sur plusieurs cubes. Sans doute le jeu le moins intéressant.

Il y a la possibilité de jouer à plusieurs, et quelques variantes.

En eux-mêmes, ces quatre petits jeux ne sont pas des divertissements au firmament de la « ludicité ». Mais manipuler ces cubes colorés offre un réel plaisir et une grande convivialité. La meilleure preuve en est que les différents participants autour de la table n'ont qu'une seule phrase : « À moi, à moi ! »

Note du webmestre

En dehors du classique Simon, où la capacité de déplacement et de reconnaissance mutuelle des cubes n'est pas utilisée, les autres jeux présentent un intérêt limité.

Après l'excellent Boggle Flash, je m'attendais à un second jeu aussi brillant exploitant un matériel identique. Je suis un peu déçu même si je reconnais que le jeu accroche facilement les joueurs.

Prédécesseur, inspiration

· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Patrik Carpentier
10 juin 2012