Titre

Tara - Project Kells

alias Project Kells - Tara
Auteur Murray Heasman  
Éditeurs Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Tailten Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 1993
Joueurs 2
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Mécanismes combinatoire, maîtrise, partage territorial
Emplacements étagères du rayon T, jeu commençant par T, rayon T
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac

La boîte de Tara - Project Kells contient plus de matériel qu'il n'est nécessaire pour jouer à la règle proposée, La Colline sacrée I. C'est que le jeu permet aussi de pratiquer 4 autres jeux :

  • La Colline sacrée II
  • Les Souverains de Tara I
  • Les Souverains de Tara II
  • Le Calice empoisonné

Ces autres règles ne sont hélas pas encore disponibles en français, mais les plus érudits des lecteurs pourront trouver les règles anglaises sur le site du jeu.

Le jeu proposé semble enfantin… jusqu'à ce qu'on l'essaye. Le but du jeu est vicieux : posséder le plus faible nombre de territoires et, en cas d'égalité, le territoire le plus spacieux. Il s'agit donc avant tout d'éviter le morcellement de ses territoires. Il est possible, mais pas toujours judicieux, de capturer des pions adverses pendant la partie.

La partie se déroule en deux phases. Lors de la première phase de manœuvres, la pose des premières tuiles impose de les espacer les unes des autres. Lors de la phase de combat, on va s'efforcer de rapprocher les tuiles pour éviter de former trop de territoires. Attention : il ne s'agit pas d'un jeu de capture, mais la capture est parfois nécessaire pour relier des territoires.

Le matériel est exceptionnel surtout si, comme moi, on aime les entrelacs traditionnels irlandais (et la Guiness, mais ça, ce n'est pas obligatoire).

Note : vous vous demandez peut-être à quoi servent les petits ponts qui permettent de relier ensemble les pièces. La réponse est simple : à rien du tout sauf à faire joli et, de ce côté-là c'est très réussi !

 

François Haffner
avant 2009