Titre

Kamon

Auteur Bruno Cathala  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Cosmoludo  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Jactalea  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2007
Joueurs 2
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques jeu de pions, tablier d’hexagones et pions, tablier de 37 hexagones et pions
Mécanismes cases influentes, combinatoire, gain par blocage, gain par chemin, maîtrise
Emplacements jeu commençant par K, rayon K, tiroirs du rayon K
Règle du jeu
Vidéorègle
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

2007 : première édition chez Jactalea

Kamon est un jeu de connexion dont chaque partie est différente, puisque la situation de départ varie à chaque fois. La difficulté sera de bien analyser le jeu pour tirer la substantifique moelle de la situation en début de jeu, déterminée par le gisement des divers symboles.

Le but est de relier deux bords opposés avec vos pièces, en les posant sur une case dont vous retirez la pastille. Mais vous ne pouvez retirer une pastille que si elle est de même rang ou de même symbole que la dernière pastille retirée.

La profondeur de jeu est importante, et les premières parties sembleront chaotiques, puisque les joueurs retireront les pièces un peu au hasard. Mais il ne faut pas perdre de vue que le joueur capable de raisonner le plus profondément aura un avantage certain sur son adversaire, même si c'est parfois pour voir avant lui qu'il a probablement perdu.

Du fait de la complexité d'analyse, le jeu ne présente pas le caractère intuitif qui me plaît tant dans des jeux comme le Hex ou TwixT. Ici, pas de secret : pour gagner, il faut anticiper, et pour anticiper il faut connecter ses neurones.

Je l'avoue, ce jeu d'apparence guillerette est trop casse-tête pour ma vieille tête.

2020 : nouvelle édition chez

La règle n'a pas changé mais la manière de jouer est différente. Au lieu de retirer les pions, on pose des hexagones autour des cases conquises et on place un hexagone doré au-dessus de la dernière case conquise pour indiquer la contrainte à l'adversaire. Les pièces, qui représentaient dans la première édition en cuir des motifs et des nombres, sont maintenant représentées par des motifs et des couleurs.

Et le jeu est toujours aussi difficile pour ma petite tête !

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009
3 janvier 2021