Titre

Marco Polo Expedition

alias Marco Polo
Auteur Reiner Knizia  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeur Ravensburger  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2004
Joueurs 2 à 5
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Mécanisme course
Thèmes animaux, animaux de la ferme, chameaux, dromadaires, désert, littérature, Orient, Perse, Arabie
Emplacements étagères du rayon M, jeu commençant par M, rayon M
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Quand on possède près de deux mille boîtes de jeux, peut-on encore s'enthousiasmer à la sortie d'un nouveau titre ? Pour ma part, la réponse est oui ! La découverte de Marco Polo Expedition m'a mis aux anges, et j'espère bien vous faire partager mon bonheur.

 

Marco Polo Expedition nous entraîne dans une course de dromadaires. Ils se doublent les uns les autres en essayant de prendre la tête de la caravane, avec tous les avantages que cela procure. Les déplacements s'effectuent en jouant des combinaisons de cartes, déterminées par la case libre devant soi. Les joueurs ont tout intérêt à rester dans la caravane, car lorsqu'ils avancent, ils sautent par-dessus tous les chameaux qui les précèdent jusqu'à atteindre la première case vide. S'ils se sont laissé distancer, ils ne pourront avancer que jusqu'à la prochaine case libre immédiatement devant eux. D'un autre côté, faire seul une échappée est difficile, car on ne bénéficie plus de l'effet du peloton…

Le tour d'un joueur est très court : il peut poser une combinaison de cartes lui permettant d'avancer d'une case libre. Il doit ensuite tirer une carte parmi les cinq exposées face visible ou dans paquet face cachée. La partie est également courte, puisqu'elle excède rarement trente minutes et on n'attend pas son tour : déjà deux bons points.

Mais en plus, le matériel est de toute beauté. Ravensburger a dû rappeler le Directeur de collection qui nous avait enchantés avec Le Lièvre et la Tortue, Ave César ou Caravane. Les chameaux, qui font penser aux chars d'Ave César, sont d'ailleurs ceux du jeu Caravane. Quant aux trésors, les amateurs auront reconnu ceux de Trésors au fond des mers.

Au niveau des mécanismes, il n'y a rien de bien innovant. Reiner Knizia a réutilisé les ficelles qui marchent : pioche visible, combinaisons de cartes, principe du saute-chameaux, comme dans Elefantenparade ou China Moon, et le mélange est très réussi. Le hasard est présent, comme il sied dans tout bon jeu familial, mais il n'est pas prépondérant. Un jour, peut-être, je gagnerai une partie !

Bref, Marco Polo Expedition est un jeu ravissant et indispensable !

Ne pas confondre…

Bibliographie

  • Vox Ludi n°03 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Vox Ludi n°03 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009