Titre

Mathable Domino

Auteur François Robillard  
Éditeurs Blackrock Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Wooky Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2010
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques dominos, dominos double-carré 2 valeurs, variante
Mécanismes nombres croisés, nombres et chiffres
Emplacements étagères du rayon M, jeu commençant par M, rayon M
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Mathable Domino est un dérivé de Mathable. On retrouve le même mécanisme de base : pour poser une pièce, il faut que la valeur de celle-ci résulte d'une opération entre les deux précédentes. Par exemple, après « 40 » et « 8 », on peut poser « 5 », « 32 » ou « 48 ». Les deux nombres qui servent à l'opération doivent avoir été posés lors d'un tour précédent (mais voir variante 2 plus bas).

La répartition des dominos fait la part belle aux multiplications et aux grands nombres. Le domino « 80 | 90 » est une exception notable, puisque c'est la seule pièce où l'un des nombres n'est pas un multiple de l'autre. De ce fait, les nombres 0, 11, 13, 17 et 19, issus d'additions ou de soustractions, mais non de multiplications, et qu'on trouvait dans le Mathable classique, ont ici disparu. Ils me manquent un peu. Les petits nombres, de 1 à 10 sont considérablement moins nombreux : ils sont trente au lieu de soixante-dix. Les gagnants de l'opération sont les grands nombres, présents en de multiples exemplaires alors qu'ils étaient uniques dans le jeu original. Par exemple, le « 48 » est présent trois fois, associé au « 6 », au « 8 » et au « 24 », mais pas au « 2 ».

Au final, Mathable Domino est bien moins séduisant que son aîné. Il présente cependant l'avantage considérable de la simplicité. Surtout, on n'est plus obligé de tenir des comptes fastidieux, puisque pour gagner, il suffit de terminer ses dominos avant les adversaires.

La règle prévoit qu'un domino donnant deux résultats valables pour chacun de ses côtés permet de rejouer. Je vous propose ci-dessous deux variantes simples qui peuvent agrémenter un peu les parties.

Variantes Escale à jeux

Les deux variantes ci-dessous sont indépendantes l'une de l'autre.

Variante 1

Un domino donnant deux résultats valables permet de rejouer, même si un seul côté est en jeu.

Exemple : en posant son 45 à la fois comme résultat de 54 - 9 et de 15 × 3, le joueur marque deux résultats et peut rejouer.

 

Variante 2

Un domino qui donne un résultat par son premier carré permet de rejouer si le deuxième côté donne à son tour un résultat valable avec le premier côté et un autre carré placé derrière.

Exemple : 54 - 9 = 45, puis 45 ÷ 9 = 5. Le joueur ayant obtenu deux résultats peut rejouer.

Note : un joueur qui pose un domino donnant plus de deux résultats ne peut rejouer qu'une seule fois. Mais il est possible d'enchaîner plusieurs coups doubles.

Prédécesseur, inspiration

· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
27 novembre 2011