Titre

Mr. Jack

alias Une ombre sur Whitechapel
Auteurs Bruno Cathala  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Ludovic Maublanc  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Hurrican  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Neuroludic  
Année 2005
Joueurs 2
Public ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristique multiprimé
Mécanismes asymétrie, bluff, gain par déduction
Thèmes gangsters, policiers, Londres, villes
Emplacements cabinet de curiosités, étagères du rayon M, jeu commençant par M, rayon M
Festival de Cannes Sélectionné 2008
Intern. Gamers Awards Meilleur jeu pour deux 2007
Fest. de Saint-Herblain Sélectionné 2008
Site officiel
Règle du jeu
Vidéorègles
Résumé
Ressources


Jouer sur Board Game Arena


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseurs · Successeur · Parenté · Biblio · Ressources

Mr. Jack est l'édition par Hurrican, enfin disponible pour tous, de l'excellent jeu Une ombre sur Whitechapel, publié par Neuroludic en 2005, mais à très peu d'exemplaires.

   

Au-delà du gadget - posséder une édition limitée d'un jeu d'auteurs réputés - Une ombre sur Whitechapel se révèle très innovant. Je suis souvent passé à côté des auteurs qui présentaient leur titre, dans tel festival ou tel salon. Les circonstances ont voulu que je n'ai jamais eu l'occasion de l'essayer avant sa publication, ni même d'en lire les règles. J'étais donc sans a priori en déballant ma petite boîte blanche.

La lecture des règles a suffi à me donner une furieuse envie d'y jouer, ce que j'ai pu faire dès que la femme de ma vie a eu l'idée de passer par là. Une fois les règles rapidement expliquées, on peut commencer une première partie, qui ne dure guère qu'une vingtaine de minutes. L'un des joueurs interprète Jack l'Éventreur, l'autre un enquêteur lancé sur ses traces. Huit personnages se promènent la nuit dans Londres. L'un de ces pions représente Jack et bien sûr, seul le joueur qui l'incarne sait duquel il s'agit. L'autre doit non seulement le découvrir, mais également l'attraper.

 
 De jolis pions en bois et un marqueur en forme de clocher

Le hasard est assez limité, mais pas totalement inexistant. Pour atteindre son but, il faut savoir utiliser au mieux les possibilités spéciales des huit personnages :
- sortir de Londres ou ne pas avoir été capturé à la fin de la partie pour notre ami Jack ;
- capturer Jack avec n'importe lequel des autres personnages pour l'enquêteur.

Les mécanismes sont réellement originaux, et pourtant très accessibles. Des stratégies peuvent facilement se mettre en place, car on n'est pas encombré de cartes aux effets surprenants. Si on ajoute à cela la qualité des illustrations de Pïerô, on comprend vite ce que ce jeu a d'exceptionnel.

Quelques mots sur les artistes :

Ludovic Maublanc
Ce Dijonnais sait mettre du piment dans les jeux qu'il conçoit. On lui doit en particulier le très déjanté Cash’n Guns.
Bruno Cathala
Son premier jeu est paru en 2002 et il est déjà considéré comme incontournable. Il a créé Les Chevaliers de la Table Ronde avec Serge Laget
Pierre Lechevalier
alias Pierô
Ma femme, qui s'y connaît, trouve ses dessins jolis comme tout. Et je n'ai pas l'habitude de contredire ma femme.

Bonne pioche, Neuroludic !

2006 : Mr. Jack arrive !

L'édition originale étant épuisée, il ne restait plus que les yeux pour pleurer.

Une ombre sur Whitechapel méritait certainement le coup de de l'Escale à jeux, mais ne pouvait les obtenir du fait de sa première publication, plus que confidentielle. Heureusement, les Suisses étaient là. C'est donc une nouvelle maison d'édition, Hurrican , qui nous propose aujourd'hui Mr. Jack. Enfin, pas tout à fait nouvelle, car on y retrouve l'équipe de Swissgames.

Qu'est-ce qui a été modifié ? Comme on ne change pas une équipe qui gagne, le nouvel éditeur a décidé de reprendre les graphismes de Pïerô. Le nouveau jeu ressemble donc étrangement à l'ancien. La boîte est un peu plus grande, les cartons un peu plus épais. Autrement rien n'a bougé, et c'est tant mieux ! Plus rien ne me retient maintenant d'attribuer enfin à Mr. Jack/Une ombre sur Whitechapel le largement mérité.

Bravo !

2007 : extension

Prochainement, la présentation…

Successeur, semblable

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeur · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009