Titre

Toutou Rista

Auteur Bruce Lund  
Éditeur Goliath  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2011
Joueurs 2 à 4
Public bambins, enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristique pièce de musée
Mécanismes air, vent, ambiance, fonctionne sans pile, machinerie
Thèmes animaux, animaux de compagnie, chiens, crottes
Emplacements jeu commençant par T, réserve T
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeur · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Bruce Demaugé-Bost  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

« Il ne faut jamais se fier à la première impression. » Fast Food est un bon exemple, dans le monde ludique, de produit permettant de vérifier cet adage : de prime abord, cette ode à la malbouffe peut rebuter, alors que son fonctionnement proche de celui de Jungle Speed le fait apprécier par tous ceux qui le découvrent.

« Il ne faut jamais se fier à la première impression. Même si elle est souvent la bonne ». Le premier contact avec Toutou Rista nous prend de court. A-t-on bien entendu ? S'agit-il réellement du jeu de mots que l'on a cru comprendre ? Il faut se rendre à l'évidence : on a bien entendu. On a bien compris. Il est bel et bien question de faire manger de la pâtée à un chien en plastique puis d'assurer le transit intestinal de la chose jusqu'à sa récupération citoyenne, au sortir de l'anus de l'animal. Qu'a-t-il bien pu se passer dans le cerveau de l'éditeur ? Un pari perdu, au terme d'une soirée trop arrosée ? Un lot de pâte-à-prout à écouler ? La volonté de créer un « buzz » au moment des achats de Noël ? Nous ne le saurons sans doute jamais.

La règle est sommaire : chacun leur tour, les joueurs lancent le dé, puis en suivent les indications : presser jusqu'à trois fois la poignée de la laisse (ce qui a pour effet de propulser le « bol alimentaire » dans le tube digestif du teckel), passer son tour ou échanger sa pelle et son éventuel contenu, pour le meilleur ou pour le pire, avec celle d'un autre joueur. Le premier joueur à avoir récupéré trois crottes dans sa pelle remporte la partie. Cela paraît simple, voire simpliste. Ça l'est.

On "accroche" ou pas. Les enfants adorent, il faut bien le reconnaître. Le plaisir inhérent à la régression scatologique a été largement étudié par les psychanalystes. Les prouts et glougloutements intestinaux, de plus en plus aigus au fur et à mesure que le colombin approche de la sortie, ne laissent personne indifférent. Les scientifiques trouveront d'ailleurs certainement matière à réflexion dans cet objet, du point de vue de la colonne d'air

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
ou du système de propulsion pneumatique

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
(comparable à celui qu'utilisent les supermarchés pour transférer le contenu de leurs caisses – les psys apprécieront le parallèle argent/matières fécales).

D'un point de vue pratique, on regrettera que la mise en place et le retrait de l'os jaune (qui fait office, entre autres choses, de bouchon d'étanchéité) nécessitent une force peu commune chez une partie des enfants auxquels le jeu est destiné. La technique de dépannage décrite dans le feuillet de règle, qui consiste, en cas d'obstruction, à faire avaler à la bête une seconde portion de pâtée, peut se révéler insuffisante. Le « bouche à truffe » permet alors systématiquement d'éjecter le contenu du teckel (d'une façon particulièrement ridicule et comique)…

Les plus philosophes verront sans doute dans Toutou Rista une critique cynique de notre société de consommation… qui parvient toujours, à plus ou moins long terme, à nous faire avaler ce que l'on a rejeté. Au delà de la simple malbouffe, les conspirationnistes trouveront même peut-être dans la couleur jaune fluo des déjections canines une allusion à peine voilée à l'industrie nucléaire…

Note du webmestre

La croustillante présentation ci-dessus est signée de mon ami Bruce Demaugé-Bost. Mais il s'est lâchement défaussé sur moi pour ce qui est de la « note » du jeu.

Le jeu a des défauts mécaniques certains, relevés par Bruce. Il arrive à notre toutou d'avoir des dérangements intestinaux ou de se retrouver avec un bouchon fermement coincé dans la gueule, ce qui impose l'intervention d'un adulte.

Mais on ne peut nier que Toutou Rista provoque effectivement les rires promis sur la boîte. Au moment où j'écris ces lignes, on peut trouver sur BoardGameGeek (l'énorme site étatsunien des jeux) des commentaires très contrastés. Sur une cinquantaine de notes, six internautes donnent au jeu un 10/10 tandis que cinq autres lui octroient 1/10 (0 n'existe pas). Le jeu fait également l'objet de critiques de journaux bien-pensants qui s'offusquent qu'on puisse laisser les enfants s'amuser avec un objet aussi scatologique.

Quelle que soit la « note » que j'attribuerais au jeu, elle ne pourra jamais refléter un consensus qui ne saurait exister. Je me contenterai donc d'attribuer au jeu une crotte cote mal taillée, assortie d'un « musée » mérité.

Successeur, semblable

· Prédécesseurs · Successeur · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Bruce Demaugé-Bost
Bruce Demaugé-Bost
18 décembre 2011