Titre

7 Wonders

alias 7 Wonders - Catan
7 Wonders - Leaders - Esteban
7 Wonders - Leaders - Louis
7 Wonders - Leaders - Stevie
7 Wonders - Leaders
7 Wonders - Wonder Pack
Auteur Antoine Bauza  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeur Repos Production  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2010
Joueurs 2 à 7
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristiques multiprimé, cartes
Mécanismes amélioration de tableau, combinaisons, présélection (ou draft)
Thèmes Afrique, Antiquité, civilisation, Égypte pharaonique, Grèce antique, histoire, Italie, Orient, Perse, Arabie, Rome antique, urbanisme, construction
Emplacements étagères du rayon 0 à 9, jeu commençant par 0 à 9, rayon 0 à 9
Festival de Cannes Prix spécial du jury 2011
Deutscher Spiele Preis 1er Prix 2011
Intern. Gamers Awards Meilleur jeu multijoueurs 2011
Kennerspiel des Jahres Jeu de l’année connaisseurs 2011
Les Trois Lys Lys Passionné 2011
Pion d’Or Pion de Platine
(1 000 000 d’ex.) 2019
Spiel der Spiele Meilleur jeu entre amis 2011
Swiss Gamers Award 1er Prix 2010
Site officiel
Règle du jeu
Vidéorègles
Résumé
Ressources


Jouer sur Board Game Arena


Jouer en ligne sur BSW


Le jeu sur BDML


Les jeux sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Jeux à thème


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseurs · Successeur · Parenté · Biblio · Ressources

2010 : 7 Wonders

7 Wonders, comme de nombreux titres récents, amène à se demander ce qu'on attend d'un jeu de société. Au niveau des mécanismes, la machine est parfaite et bien huilée. Cependant, on retrouve dans 7 Wonders, s'il est pratiqué à cinq, six ou sept joueurs, ce que j'avais déjà peu apprécié dans Sankt Petersburg, à savoir une froideur bien éloignée de ce que je recherche personnellement en m'asseyant à une table de jeu.

Si 7 Wonders est bel et bien prévu pour trois à sept joueurs, il ne fonctionne pas du tout de la même manière selon le nombre de participants. Certes, il est bienvenu de trouver un jeu de courte durée capable de réunir sept joueurs. Mais dans cette configuration, chacun joue dans son coin. L'interaction, très faible, se limite aux deux adversaires les plus proches. Ce qui veut dire que vous ne pouvez strictement rien faire pour influencer de quelque manière que ce soit quatre autres de vos concurrents ! On se retrouve ainsi devant ce que j'aime appeler « le syndrome du concours de tricot » : chacun joue de son côté et, à la fin, quand on se réveille, on s'aperçoit que Marcelle a tricoté une magnifique écharpe, pendant que Gaston a marqué vingt points avec sa brassière, alors que je n'ai pu finir ma deuxième chaussette faute de laine rouge.

Heureusement, 7 Wonders se pratique aussi à trois ou quatre. À trois, nombre idéal selon moi, on a une maîtrise presque parfaite du jeu. L'interaction est bien présente, et il est même possible de prévoir les cartes qui vont revenir.

Il existe aussi un mode de jeu pour deux joueurs. Il me laissait un peu réticent à la lecture, mais il fonctionne parfaitement bien, même si le système est un peu artificiel.

Je ressortirai volontiers 7 Wonders à deux, trois ou quatre avec un plaisir réel. À plus (je sais qu'on me le demandera), j'y jouerai avec moins de plaisir, mais je jouerai quand même, à titre d'entraînement pour les parties à trois joueurs ! Et puis, il faut bien dire la vérité : il est rare qu'on n'ait pas envie d'enchaîner une seconde partie après la première. Même si c'est du tricot, il est parfois agréable de tricoter ensemble avec des amis !

2011 : 7 Wonders - Catan

2011 : 7 Wonders - Leaders

L'extension Leaders ajoute à chaque âge une phase préalable durant laquelle on peut embaucher un personnage. Chaque personnage a un coût et une capacité spéciale. le principal intérêt, c'est la variété apportée aux parties. Il existe trente-six leaders mais on n'en verra passer que dix parmi lesquels on devra en choisir quatre en n'en utiliser que trois au maximum durant la partie. C'est cette variété qui amène le principal intérêt de l'extension, en renouvelant agréablement le jeu sans en modifier l'esprit.

Un nouveau monument est également proposé : le Colisée de Rome.

Si vous jouez souvent à 7 Wonders, cette extension est bienvenue, d'autant plus que son coût n'est pas exagéré.

2011 : 7 Wonders - Leaders - Stevie

2012 : 7 Wonders - Leaders - Louis

2012 : 7 Wonders - Leaders - Esteban

2013 : 7 Wonders - Wonder Pack

Successeur, semblable

Bibliographie

  • Plato n° 34 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 34 »
  • Plato n° 43 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 43 »
  • Plato n° 49 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 49 »
  • Plato n° 75 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 75 »
  • Plato n° 116 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 116 »
  • Plato n° 129 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 129 »
· Prédécesseurs · Successeur · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
28 novembre 2010