Titre

Carcassonne

Auteurs Rudolph Ross  
Klaus Jürgen Wrede  
Éditeurs Filosofia  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Hans im Glück  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Schmidt  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2000
Joueurs 2 à 5
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristiques multiprimé, dominos, dominos carrés, inadapté aux daltoniens, jeu de pions, jeu de pions sans tablier, variante
Mécanismes catapultage, gain par score, habileté, majorité
Thèmes histoire, Moyen Âge
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C
Deutscher Spiele Preis 1er Prix 2001
NetJeux 1er Prix version originale 2001
Prix spécial version française 2002
Spiel des Jahres Jeu de l’année 2001
Spiel der Spiele Meilleur jeu entre amis 2001
Site officiel
Règle du jeu
Vidéorègle
Résumés
Ressources


Jouer sur Board Game Arena


Carcassonne Extension 2 sur BSW


Carcassonne Extension 3 sur BSW


Carcassonne Extension 1 sur BSW


Carcassonne Base sur BSW


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

À la grande surprise des connaisseurs, Carcassonne a provoqué l'engouement général, raflant tous les prix dans les concours importants.

Pourtant, rien de bien nouveau dans le jeu. Il s'agit d'un jeu de pose de tuiles, comme tant d'autres avant lui. Dans le même style, je trouve personnellement Entdecker ou Nouveaux Mondes beaucoup plus séduisants. Je vous dirais qu'en secret, plusieurs joueurs émérites me confient aussi qu'ils ne comprennent pas la folie autour de ce jeu.

Essayons donc de résumer les avantages et les inconvénients de Carcassonne.

Points faibles : pas d'idée novatrice, hasard très important, jeu uniquement tactique, pas de stratégie possible, fin chaotique (souvent, le gagnant ne sait pas pourquoi il a gagné).

Points forts : règles simples, accessible à tout âge, peut se jouer avec le même intérêt à deux ou à cinq, parties rapides, et surtout excellent rapport qualité prix.

Je continuerai malgré tout à dire qu'il n'est pas très sérieux de donner le premier prix d'un concours à un jeu dont chacun s'accorde à dire que la règle n'est pas jouable en l'état. Cela revient à exonérer les éditeurs de réaliser des tests sérieux.
De fait, tout le monde joue l'une des variantes suivantes :
1. Chaque joueur a une main de trois tuiles. À son tour, il en joue une, puis en pioche une.
2. Le premier joueur pioche deux tuiles. Il en joue une, puis passe l'autre à son voisin de gauche, qui en pioche une seconde, et ainsi de suite.

En conclusion, je pense que le succès de Carcassone vient du fait qu'il plaît beaucoup aux… non-joueurs. Faut-il chercher dans cette direction pour créer des jeux à succès ?

Distribution des tuiles par Dan Becker :

Variante « Der Fluss »

Peut-être faites-vous partie des malheureux qui n'étaient pas à Essen en 2001 ou qui sont arrivés en retard ou qui n'ont pas trouvé le palais des expos ou…
Vous n'avez donc pu vous procurer la petite extension gratuite créée par Rudolph Ross, distribuée par Hans im Glück, et appelée Der Fluss. C'est malheureux, et je tiens à vous rassurer, je suis dans la même situation que vous.
Heureusement, Marcel Sagel était à Essen. Il a fait la queue pendant 20 minutes et a obtenu sa petite extension (cote actuelle : 1 Kit Der Fluss = 3 Eurotunnels). Généreux comme tout, il nous en fait bénéficier en mettant en ligne la photo des fameuses tuiles. J'ai bien entendu sauté sur l'occasion pour copier lesdites tuiles, pour les retoucher et les arranger en vue d'être imprimées sur votre belle imprimante, là, à côté de vous.


Cliquez sur la photo pour agrandir, sauvez l'image, puis imprimez proprement à partir de votre logiciel préféré.
Caractéristiques d'impression : 728 × 552 pixels, 100 pixels/pouce, soit une taille réelle de 18,491 × 14,021 cm. (Chaque tuile fait 4,47 cm de côté)
Der Fluss est une création de Rudolph Ross.
La photo de Marcel Sagel a été arrangée par François Haffner

Et la règle ?, me direz-vous. Elle tient sur un ticket de métro :

  1. On place tout d'abord la rivière.
    Après avoir mis de côté la Source et le Lac, on retourne le reste des tuiles de rivière et on les brouille. La tuile de départ ordinaire est retirée du jeu.
  2. Le joueur le plus jeune place la Source sur la table. Ensuite, les joueurs, à leur tour, tirent une tuile de rivière et la placent pour continuer la rivière commencée. Lorsque la rivière est terminée, on place le Lac à la fin.
  3. Pendant la phase initiale de création de la rivière, le joueur qui vient de poser une tuile est autorisé à y placer un partisan, comme il le ferait sur une tuile normale. Attention à ne pas poser ce partisan sur la rivière : il se noierait ! Quand la rivière est achevée, le jeu continue comme dans la règle normale.
  4. On peut créer la rivière de n'importe quelle façon, mais aucun demi-tour n'est autorisé.

Qu'apporte l'extension ?

1. Du bleu sur la carte.
2. Des difficultés et tactiques nouvelles que je vous laisse découvrir.

Variantes « Baraduke »

Baraduke nous propose trois variantes :

1- Chaque joueur dispose de 3 tuiles avec la possibilité d'en cacher 2, mais une doit être visible (pour ajouter un peu de mystère).

2- On conserve une seule pioche de tuiles mais en plus, une pioche de 3 tuiles visibles, disponible pour tous les joueurs.
Si un joueur prend l'une des trois tuiles visibles, elle est remplacée par la tuile supérieure de la pioche cachée (oui je sais, j'ai piqué le principe sur Kahuna).
L'intérêt est que ça peut aider un joueur. On peut aussi embêter un joueur en lui chipant la tuile qui éventuellement l'intéresse, dans la pioche visible.

3- À la fin de la pose, le jeu continue en déplaçant les tuiles qui contiennent une partie de ville incomplète et sans personne dessus, ceci afin de compléter d'autres villes inachevées.
Restriction 1 : il est interdit de casser une ville achevée (même avec une tuile qui contient 2 parties de ville).
Restriction 2 : la tuile doit pouvoir glisser par un des 4 côtés sans être gênée par d'autres tuiles.
À chaque déplacement de tuile, on peut poser un partisan sur celle-ci, lorsque c'est possible !
Le jeu s'arrête vraiment lorsqu'on ne peut plus déplacer de tuile ville (il est interdit de casser une ville achevée).
Cela peut changer pas mal de choses en fin de partie, pour les paysans par exemple, cela permet de recycler des matières premières inutilisées des villes pour en terminer d'autres.

Version voyage

La version voyage reprend intégralement le jeu de base avec des tuiles un peu plus petites, ce qui la rend incompatible avec les extensions. Le rangement est un agréable sac en tissu épais, qui sert en même temps de piste de score.

Extensions

Un jour prochain, présentation ici des extensions de Carcassonne…

Extension 1 : L'Extension

 

Extension 2 : Marchands et bâtisseurs

 

Extension 3 : Damoiselle et Dragon

 

Extension 4 : La Tour

 

Extension 5 : Maire et cloîtres

 

Extension 6 : Comte, roi et consorts

 

Extension 7 : La Catapulte

 

Successeurs, semblables

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009