Titre

Crazy Mistigri

Auteurs Bruno Cathala  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Matthieu Lanvin  
Éditeurs Cocktail Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Cocktail Games - collection Jeu de poche  
Année 2016
Joueurs 3 à 5
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristique cartes
Mécanismes ambiance, défausse
Thèmes animaux, animaux de compagnie, chats
Emplacements jeu commençant par C, rayon C, tiroirs du rayon C
Règle du jeu
Vidéorègle
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur LudiGaume
· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Les mécanismes de Crazy Mistigri découlent de deux grands classiques du jeu de cartes d'ambiance : le Mistigri et le Le Trou du cul et ses dérivés (Le Grand Dalmuti, Gang of Four, etc.).

Du Mistigri, Crazy Mistigri intègre le principe de la carte dont on a le plus grand mal à se débarrasser et qui coûte cher si elle reste en main à la fin de la manche.

La distribution des cartes rappelle celle du Grand Dalmuti : 9 cartes de valeur 1, 8 cartes de valeur 2, etc.

À tour de rôle, chacun doit défausser une paire de cartes de même couleur ou de même valeur. Si la paire est de même valeur, une action en découle. Le but est de se débarrasser de ses cartes. Celles qui vous restent en main à la fin de la manche vous coûtent des points.

Le Crazy Mistigri, seul de sa valeur (10) et de sa couleur colle à la patte. Il est difficile de s'en défaire. S'en séparer trop tôt n'est pas sûr. Attendre trop longtemps est risqué. Le plus judicieux est peut-être de ne jamais l'avoir en main et de ne pas se fâcher avec les joueurs qui auraient le pouvoir de vous l'attribuer.

Prédécesseur, inspiration

Bibliographie

  • Plato n° 96 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 96 »
· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
27 novembre 2016