Titre

Mistigri

alias Pouilleux
Auteur tradition  
Éditeur domaine public  
Année date inconnue
Joueurs 3 à 8
Public bambins, enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristiques cartes, cartes traditionnelles, traditionnel ou issu de…
Mécanismes ambiance, hasard pur
Emplacement hors collection
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Enfant aveugle


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Le Mistigri, ou Pouilleux, est un grand classique des jeux de cartes traditionnels.

On le pratique généralement avec un paquet de trente-deux ou cinquante-deux cartes ordinaires, dont on a retiré Lancelot, le valet de trèfle. Les cartes restantes peuvent donc toutes se marier deux à deux, lorsqu'elles sont de même valeur et de même couleur. Seul Hogier, le valet de pique, n'a pas de partenaire. C'est lui qui est appelé « Mistigri » ou « Pouilleux ».

On distribue toutes les cartes entre les joueurs. Chacun commence par écarter toutes celles qui vont par paires. Puis on joue à tour de rôle : on prélève une carte dans la main de son adversaire de droite, et on l'ajoute à sa main, sauf si elle se marie avec l'une de ses cartes, auquel cas on les écarte toutes deux. On continue ainsi jusqu'à ce qu'un malheureux joueur se retrouve avec le Pouilleux en main. Il est le perdant de la partie, et reçoit généralement un gage.

Le Mistigri a souvent été adapté avec des cartes spéciales. Il fait l'objet de très nombreuses éditions.

Jeu de mariages "Mots historiques" dessiné par Deparday. Le pouilleux est ici Turenne

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
, accompagné de sa célèbre phrase « Tu trembles, Carcasse, mais tu tremblerais bien davantage si tu savais où je vais te mener »

En Allemagne, on le pratique sous le nom de Schwarzer Peter. Les anglophones l'appellent Old Maid.

Systèmes de jeu ou compilations utilisés

Successeurs, semblables

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
27 décembre 2009