Titre

Tanz der Hornochsen

Auteur Wolfgang Kramer  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Amigo Spiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2004
Joueurs 2 à 8
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Mécanisme choix simultané
Thèmes animaux, animaux de la ferme, vaches
Emplacements étagères du rayon T, jeu commençant par T, rayon T
Spiel der Spiele Meilleur jeu familial 2005
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Ayant été un peu refroidi par Bohn Hansa, l'adaptation en grand jeu de Bohnanza, c'est avec une certaine appréhension que j'ai abordé Tanz der Hornochsen, adaptation des très bons jeux de cartes que sont Take 5! et 6 qui prend.

J'ai donc essayé… et depuis, je n'arrête pas d'y jouer !

À peine plus compliqué que 6 qui prend, La danse des bêtes à cornes s'installe en 2 minutes. Fait assez rare, et qui mérite d'être souligné, le jeu est prévu jusqu'à huit joueurs ! On peut aussi jouer à deux mais, à mon avis, il existe bien d'autres jeux mieux ciblés pour ce nombre de joueurs.

Le principal défaut de 6 qui prend, les petites cartes qui portent la poisse, est ici tourné en avantage. Toutes les cartes sont intéressantes, car elles forment une ronde : après 98 et 99, on recommence à 1. Et comme le joueur présentant la plus petite carte la pose en premier, le jeu d'une telle carte est très avantageaux.

Quelques variations habillent le plan de jeu, comme des bouses semées ici ou là, et sur lesquelles il ne faut pas marcher. En fin de parcours, deux cases sont marquées d'un bœuf qui fait de l'œil. Dès que le plus gros perdant (en nombre de points, pas en tour de taille, même si c'est parfois pareil) passe une de ces cases, on joue un tour face visible, en commençant par ceux qui ont perdu le moins de points. Si on a les bonnes cartes en main, c'est parfois l'occasion de se faire rattraper par les retardataires.

En tout cas, l'ambiance est bien présente et si la chance est importante, il ne faut pas pour autant jouer n'importe comment. La danse des bêtes à cornes réussit à être à la fois un bon jeu tactique, et un jeu familial amusant. Que demander de plus ?

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009