Titre

Apagos

Auteur Francis Pacherie  
Éditeurs Carrom Art  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Mica Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Owlydays  
Année 2010
Joueurs 2
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques à fabriquer, variante
Mécanismes combinatoire, maîtrise
Emplacements étagères du rayon A, jeu commençant par A, rayon A
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Apagos appartient à la famille des jeux de Nim, ces jeux rapides où l'on avance irrémédiablement vers la fin, jusqu'au moment où l'un des joueurs blêmit, s'apercevant que son adversaire va gagner quoi qu'il arrive. Il est alors préférable de ne pas être celui qui blêmit, mais plutôt celui qui a compris le mécanisme.

Le matériel, splendide, est essentiellement composé de quatre tortues à deux faces. Elles comportent respectivement un ou trois trous, trois ou cinq trous (en deux exemplaires) et cinq ou sept trous. L'un des joueurs décide de la face et de l'ordre des tortues, de sorte que chaque partie est différente. Son adversaire commencera à jouer.

Le but est d'être majoritaire sur la tortue de tête, lorsqu'il ne reste plus aucun emplacement libre pour poser une bille.


Bataille au sommet entre Josep Maria Allué (à gauche) et Francis Pacherie (à droite), lors du festival Avalanche de jeux de Val d'Isère 2010 (crédit photo Josep M. Allué)

À son tour, un joueur peut choisir une des deux actions suivantes :

  • Poser une bille de sa couleur ou de la couleur adverse sur une tortue ; la tortue avance ensuite d'une place, si elle n'est pas déjà en tête.
  • Reculer une de ses propres billes, pour la placer sur une des tortues qui suivent ; dans ce cas, aucune tortue n'avance.

Lorsque la dernière bille est posée, et après avoir avancé la tortue récipiendaire si elle n'était pas déjà en tête, on regarde qui est majoritaire sur la tortue leader pour déterminer le vainqueur.

Apagos & Bille en brousse : nés pour se rencontrer

J'ai découvert Apagos en 2010, au festival Avalanche de jeux de Val d'Isère. En face du stand de Francis Pacherie, on trouvait celui de Bille en brousse, qui vendait les magnifiques billes en terre fabriquées en Limousin par mes amis Noémie et Vincent.

Mon conseil : jetez vite les billes en verre qui agrémentent vos jeux traditionnels, comme les Dames chinoises, ou modernes, comme le Pentago. Remplacez-les par les somptueuses billes en terre en provenance du seul atelier d'Europe perpétuant une tradition sympathique.

Quand j'étais gamin, une bille en verre s'échangeait contre trois billes en terre. Aujourd'hui, si le rapport s'est probablement inversé, c'est essentiellement parce que les billes en terre ont gagné en qualité, en beauté et en variété.

Laissez-vous donc tenter !

Le site de Bille en brousse :
www.billebrousse.com

2011 : Apagos sort du musée

Si l'édition « tortues » était fort séduisante, elle n'était cependant pas destinée à être produite à grande échelle. Voici donc la nouvelle version du jeu, dont les règles sont inchangées.

Les tortues ont été remplacées par des plaques de bois tout aussi épaisses. Elles glissent sur un plan incliné en plexiglas. Le design général, très suédois, n'est pas déplaisant. Le jeu allie dorénavant l'intérêt de la règle à un objet décoratif qui intrigue.

C'est quoi, ce truc, sur ton étagère ?
C'est un jeu. Tu veux essayer ? Ça dure trois minutes…

Prédécesseur, inspiration

Bibliographie

  • Plato n° 44 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 44 »
· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
16 juillet 2010
6 février 2011