Titre

Objets trouvés

Auteur Philippe des Pallières  
Éditeur Asmodee  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2005
Joueurs 4 à 9
Public ados, adultes
Durée 1 h
Caractéristiques tablier circulaire, variante
Mécanismes ambiance, dessine et devine, expression
Emplacements jeu commençant par O, réserve O
Festival de Cannes Sélectionné 2007
Fest. de Saint-Herblain Prix du public 2006
Règle du jeu
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu dans le guide d’achat de Ludism


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Vin d’jeu


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Objets trouvés est un jeu d'expression. Les joueurs doivent exprimer un mot, une idée, une phrase etc. à l'aide d'objets hétéroclites comme une pince à linge, un élastique ou une brosse à dent. Les autres joueurs doivent deviner parmi six propositions inscrites sur une carte celle que le joueur tente de leur faire découvrir.

Un joueur dessine, les autres cherchent : l'idée n'est pas nouvelle.

Dans les premiers jeux de ce type, Pictionary en famille ou Dessinez c’est gagné, on dessinait avec un crayon noir.

Puis d'autres jeux sont arrivés, où l'on utilise de la pâte à modeler comme Patamania, Monstro Folies ou le méconnu, et pourtant excellent, Barbarossa.

Certains auteurs ont eu l'idée de nous faire dessiner ou modeler avec des matériaux originaux : du gravier dans Talking Stones ou une chaîne métallique dans Mc Chain.

Dans Kiproko, à mon avis le meilleur de tous les jeux de devinette dessinée, on s'exprime avec des objets imposés : bâtonnets et perles de verre aplaties. Le défi est d'autant plus grand qu'on y dessine à deux, alternativement, sans avoir le droit de se consulter (un principe repris avec succès dans Team Work).

L'originalité d'Objets trouvés réside d'une part dans le fait de dessiner avec des objets vraiment très disparates, d'autre part de proposer des sujets tirés par les cheveux.
Dessiner au crayon « Le dos tourné, Louise, qui n'a rien vu, parle avec Paul qu'elle prend pour René. » est déjà difficile. Dans Objets trouvés, il faut le faire avec des objets !

Seulement voilà : la proposition à trouver est inscrite sur une carte parmi 6 propositions. Le but n'est donc pas de faire deviner un mot ou une phrase, mais de faire trouver laquelle des six propositions on essaye d'exprimer.

La plupart des cartes contiennent des propositions axées sur un thème, toujours très surprenantes, mais dont l'humour ne parle pas vraiment à tous. Certains critiques, qui ont parfois participé à la création du jeu, y ont vu de la poésie. Mon cercle de joueurs est probablement trop cartésien et n'a pas accroché. Suffit-il de mettre des extraits de Prévert et un inventaire à la Prévert dans une boîte pour que le jeu soit qualifié de poétique ? Permettez que nous soyons quelques uns à en douter.

Le jeu présente quand même plusieurs faiblesses. La principale tient au fait que mis devant six propositions, le joueur qui dessine est tenté d'exprimer non l'idée prévue par l'auteur de la carte, mais bien plutôt de dessiner un mot ou un aspect significatif et discriminant. Un exemple ? À votre avis, l'image à droite exprime-t-elle :
1. « Un percolateur derrière le bar » ou
2. « Une piste de dés sur le comptoir » ou
3. « Un juke-box dans une alcôve » ou
4. « Un flipper devant la glace » ou
5. « Un billard américain dans l'arrière salle » ou
6. « Un baby-foot sorti dehors en plein soleil » ?

Vous allez me dire que je ne joue pas le jeu, en ne représentant pas complètement la proposition que j'ai à faire deviner. De toute évidence, je « triche » en ne représentant que le mot « foot ». Mais rien dans la règle ne l'interdit. C'est là le principal défaut d'Objets trouvés : l'auteur s'est avéré incapable d'écrire une règle qui reflète l'« esprit » du jeu.

La règle de score incite par ailleurs un joueur en retard à dessiner autre chose : tous les joueurs reculeront, tandis que lui ne bougera pas.
Enfin, les joueurs affligés comme moi d'une mauvaise vue, renonceront à participer à la manche en cours, au vu de certaines cartes écrites vraiment en très petit comme par exemple celle-ci :

Alors, bon jeu ou mauvais jeu ?

En fait, à mon avis, Objets trouvés n'est pas un jeu de société ordinaire. On se retrouve placé devant l'alternative : soit jouer pour gagner en respectant la règle, mais pas l'esprit « poétique », soit respecter l'esprit du jeu sans se soucier de marquer des points. Si on prend Objets trouvés pour un amusement, un jeu de l'esprit, en laissant complètement de côté la règle proposée et la méthode de score fort insatisfaisante, on peut passer des moments agréables. Mais il ne faut pas croire qu'Objets trouvés soit un jeu de société, c'est-à-dire un jeu doté de règles. Philippe des Pallières a voulu créer un ovni, il y est parvenu. Tout le monde ne goûtera pas l'humour un peu particulier des cartes, mais en triant un peu il en reste pas mal qui sont intéressantes.

Au final, on est parti d'une vraie bonne idée, dessiner avec des objets, pour aboutir à un jeu cher et dépourvu à mon avis de règle jouable. Le prix assez élevé de la boîte mérite clairement qu'on essaye le jeu avant de l'acheter. Une seule garantie : vous adorerez ou vous n'y jouerez plus ! C'est sûrement l'occasion de pousser la porte de la ludothèque, du club de jeu ou de la boutique spécialisée proche de chez vous pour tester ce curieux objet.

Variante pour les scores

Tout le monde semble d'accord pour trouver le système de score d'Objets trouvés intéressant, mais bancal. En particulier, un joueur en retard n'a aucun intérêt (pour son score) à composer correctement, sauf pour respecter « l'esprit » du jeu.
Mais le mieux n'est-il pas que la règle du jeu reflète l'esprit du jeu ?

Philippe des Pallières propose donc les deux ajustements suivants, à mon avis indispensables si l'on décide de compter les points :

  • Un « émetteur » qui réussit à faire deviner à tous les joueurs marque 3 points de bonus.
  • Lorsque personne ne trouve la proposition, personne ne perd de point.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009