Titre

Génial

Auteur Reiner Knizia  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Kosmos  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Tilsit  
Année 2004
Joueurs 1 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Caractéristiques multiprimé, adapté aux daltoniens, jeu de pions, tablier d’hexagones et pions, tablier de 91 hexagones et pions, tablier de 127 hexagones et pions, tablier de 169 hexagones et pions
Mécanisme gain par score
Emplacements étagères du rayon G, jeu commençant par G, rayon G
Deutscher Spiele Preis 5e prix 2004
Trophée Flip Parthenay Sélectionné « famille » 2005
Spiel des Jahres Sélectionné 2004
Spiel der Spiele Jeu de l’année 2004
Règle du jeu
Vidéorègle
Résumés
Ressources


Jouer en ligne sur BSW


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu dans le guide d’achat de Ludism


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Si vous êtes un adorateur ou une adoratrice de Reiner Knizia, Génial devrait vous enchanter. En effet, le jeu reprend la bonne idée de score déjà présente dans le chef d'œuvre de l'auteur : Tigre & Euphrate. On marque des points dans plusieurs couleurs et le score final est celui de la couleur la moins avancée. Cette obligation d'avancer sur tous les fronts en même temps n'est pas nouvelle. Elle était déjà présente dans Zatre par exemple. Reiner Knizia, lui-même, avait déjà utilisé un mécanisme proche dans Olix, un excellent et méconnu jeu d'alignement.

En dehors de ça, on est en présence d'un classique jeu de dominos. Sauf que les pièces sont constituées de deux hexagones collés, comme dans Par : 5.

À votre tour, vous devez poser une de vos pièces pour marquer des points, en fonction des couleurs identiques à côté de la pièce que vous venez de poser. Soit vous avez la bonne pièce - par exemple un double dans la couleur où vous êtes en retard - et c'est le grand bonheur, soit vous ne l'avez pas et vous faites comme vous pouvez en espérant que le prochain tour sera plus chanceux. Bref, un jeu familial sympathique, qui laisse une part raisonnable à la tactique et au hasard. Mais qui dit abstrait ne dit pas nécessairement stratégique.

Bien sûr, il y a un peu de tactique. Si vous voyez que Marcel manque de jaune, il est de bon ton de réduire les places de pose dans le coin jaune. Et si vous-même manquez de jaune, il serait bien de préparer une pose de jaune dans les prochains tours. Attention ! La fin de partie est très vite arrivée.

Le jeu présente quand même quelques avantages : il est rapide à expliquer, rapide à jouer, on peut regarder la télévision quand ce n'est pas à son tour de jouer, et les pièces sont lavables en machine. Je sais que j'exagère un peu. Mais le qualificatif « génial » n'est certainement pas ce qui qualifie le mieux ce gentil passe-temps.

Très sincèrement, je suis atterré par les récompenses obtenues par ce jeu sympathique, mais assez ordinaire. Si vous persistez à trouver ce jeu « Génial », je ne peux que vous inviter à découvrir ou redécouvrir les excellents jeux de dominos abstraits que sont Zatre, Par : 5, Gaudí, Wu Hsing ou Tayü. Après, on en reparlera…

Note : Génial est l'édition française du jeu original anglais Mensa Connections. Kosmos a sorti une version allemande sous le nom Einfach Genial. Tous ces titres ne brillent pas vraiment par leur modestie

   

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009